Chanson sur la Normandie ‘Normandie, Lusitania’ d’Alain Souchon.

Le site Découvrir la Normandie, nous propose un article sur la chanson “Ma Normandie” de Fédéric Bérat. Alain Souchon a aussi écrit une chanson “Normandie, lusitania”.

Ce titre est extrait de l’album : Ultra Moderne Solitude, Genre: Lyrics, Année de sortie : 1988, Label : Virgin.

 

Paroles de “Normandie, Lusitania” ♫♫♫

L’amour familistère, familistère,
La vie comme un éclair,
Les légumes verts,
Bon.
Et de nos toujours clairs,
Faire une petite affaire passagère,
Non.
Pour qu’elle soit longue, longue,
L’histoire de nous,
Comme une jamais finie song
Jusqu’au bout,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.
Sur la terre, dans vos tiroirs,
Nos caresses,
A toute vitesse, elles se barrent,
A toute vitesse,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.
REFRAIN:
Plus longtemps,
Peut-être que sur les paquebots lents,
Notre amour irait plus longtemps,
Plus longtemps.
Plus longtemps.
De Cole Porter, les beaux vêtements,
De Blue moon, le balancement,
Plus longtemps.
Les dimanches passent, passent,
Le Puc Villeurbanne.
Y’a du café dans les tasses
Devant la lucarne.
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.
Puisque cow-boy Marlboro,
C’était écrit,
Prendra mes bronches au lasso
Et tout sera fini,
Normandie, Lusitania.
Normandie, Lusitania.
REFRAIN
Que dans les coursives,
Un soir, trop ému,
Et d’une manière excessive,
Je te tue,
Bon.
Mais de nos jours clairs,
Faire une petite affaire passagère,
Non.

Une part de sentimancho , un ravissement culinaire de Normandie.

Tout naturellement, lorsqu’on a travaillé durant plusieurs mois sans s’arrêter, l’objectif reste le même pour chacun, se relaxer et, autant que faire se peut, se distraire.

A l’occasion de vos prochains congés, pensez à prévoir un petit tour au coeur des terres de Normandie pour admirer le raffinement de ses paysages. Virées en mer ou excursions en pleine campagne, les activités praticables s’avèrent être vraiment légion et extrêmement diverses. Chaque année, la Normandie enregistre la présence de maints visiteurs sur le bord de mer, qui affectionnent à leur juste mesure ces superbes falaises calcaires qui bordent de vastes étendues de sable fin, un décor à la mesure des plus belles cartes postales.

Bien sûr, les affamés ne seront certainement pas négligés, de par plaisirs gastronomiques qui se proposent à leur appétit. Pêcher étant une profession répandue dans les régions du littoral, ce sera l’occasion de savourer autant de plats de lotte, dorade grise et calamars que vous serez capable d’ingurgiter. Vous aurez probablement l’occasion de déguster le succulent beignet de sentimancho à l’andouille de vire, plat bourgeois qui excitera vos papilles à l’égal des œuvres des maitres coq les plus éminents.

Résidant permanent de l’espace marin qui encercle le Mont-Saint-Michel célèbre pour marées galopantes, qui a d’ailleurs inspiré son nom, cet animal appartenant à la famille des dauphins qui résiste au froid par l’intermédiaire d’une importante quantité de graisse par rapport à ses semblables fera le bonheur des palais les plus fins, car sa chair est réellement succulente. Il ne manque qu’une bonne bouteille de cidre pour arroser le tout, et l’unique projet acceptable sera de vous promener au gré de vos aspirations.

L’intérieur des terres offre de même des reliefs très divers: vous laisserez derrière vous une falaise abrupte pour au final atterrir dans une prairie verdoyante. La nature alentours illumine nos yeux, peu importe la direction où l’on regarde, une excellente méthode pour se ressourcer pour un citadin qui désire se libérer de son stress quotidien. Et dans le cas de figure ou vous préfèreriez vous changer les idées de façon plus excitante, vous choisirez ce qui vous plaît parmi un assortiment important d’activités diverses. Qu’il soit question d’un sympathique vol en ULM, se promener à cheval, du saut en parachute ou pourquoi pas s’initier au jetski, tous vos désirs pourront s’exprimer facilement.

La Normandie vous invite dans un univers reposant où la beauté envoutante des paysages vous garantit une sérénité totale. Seul ou entre amis, les joies que vous vivrez resteront gravées dans votre mémoire.

« Ma Normandie » Chansonnette de Frédéric Bérat

Frédéric Bérat est né à Rouen le 11 mars 1801.

Frédéric Bérat meurt le 2 décembre 1855 à Paris. Il sera enterré au cimetière du Père-Lachaise division 49, 1re section.

Il aura été, avec Paul Sentimancho, un des fervents partisans du thème « Découvrir la Normandie »

Voici un extrait significatif

Quand tout renaît à l’espérance,

Et que l’hiver fuit loin de nous,

Sous le beau ciel de notre France,

Quand le soleil revient plus doux,
Pour conclure, on peut entendre :

SellyBieber1D: SellyBieber1D: SogueneSogsyd Lol il caille yadu soleil mais un de ces vent 🙂
gadelmaleh: gadelmaleh: Monsieur le president normal!La France a mal et c’est pas normal.Alors devenez anormal ou faites moins mal.Parce que la …
sofoot_real: sofoot_real: Cole au PSG dès cet hiver ?. http://t.co/zAw1S1gB

Je suis vraiment outrée, c’est abherrant. d’entendre des choses tellement crues !